Salon-de-Provence bons plans

Seddik Bouchentouf Boxeur Professionnel Salonais

Découvrez Seddik Bouchentouf

Né à Salon-de-Provence Seddik Bouchentouf agé de 24 ans et devenu Boxeur Professionnel.

Seddik Bouchentouf, poids super-moyens de 24 ans. Comme dans beaucoup de cas, c’est grâce à son paternel qu’il a découvert la boxe, notamment au travers des retransmissions télé : « mon père est un fan de boxe et mon grand frère a été professionnel, explique-t-il. Après, il y aussi les vidéos qui vous font aimer ça et qui vous motivent ». En tête de son hit-parade figure évidemment Mike Tyson qui a marqué toute une génération de gamins mais aussi Floyd Mayweather, dont il loue le style, la défense et son coup d’oeil exceptionnel.

seddik5

 

Très vite, Seddik développe de belles aptitudes sur le ring et persévère pendant 3 ans chez les amateurs : « j’ai vu que j’avais du talent quand je me suis mis à gagner pratiquement touts mes combats. J’étais vraiment à l’aise alors que la boxe amateur, ce n’est pas mon style », raconte celui qui se décrit comme un combattant avec une belle force de frappe. Après 3 ans et 20 combats (17 victoires, 1 nul et 2 défaites), Bouchentouf passe chez les rémunérés, à seulement 19 ans.  Le natif de Salon-de-Provence est jeune mais déjà plein d’ambitions. Après avoir été entraîné par Jean-Pierre Di Stefano dans ses premières années, Seddik veut acquérir un autre savoir, qui se dispense de l’autre côté de l’Atlantique : « la boxe est morte en France. C’est pourquoi l’an dernier je me exilé quelques mois à Montréal au Canada pour m’entraîner et trouver un contrat. La vie là-bas était cool, tout comme les entraînement. Je me suis énormément plu. Je suis revenu en France pour des raisons familiales mais je compte repartir en septembre prochain ».

De retour dans le Sud de la France, Seddik s’entraîne avec Nordine Sardelli et il ne tarit pas d’éloges sur son coach : « je lui dois beaucoup. En plus, ses entraînements sont à l’américaine, ça ne m’a pas fait une grande différence avec ce que j’avais vécu au Canada. C’est à la fois physique et technique et Nordine est toujours derrière pour me motiver ». Le 9 mai prochain à la Fare les Oliviers dans les Bouches-du-Rhône, Bouchentouf sera à l’affiche d’une rencontre France-Italie. Une excellente mise en bouche pour Seddik qui voit déjà plus loin. Le 12 juin prochain, il disputera un critérium espoir à Poissy.

Seddik

Une belle manière de se mettre en valeur avant de remettre le cap sur Montréal : « je pense avoir les qualités pour être dans l’une des deux promotions  (Yvon Michel et Eye of The Tiger, ndlr). Je me dis que j’ai largement ma place là-bas mais c’est à moi de leur prouver contre des sparrings que je peux le faire. Quant à ma motivation, je n’en doute absolument pas ».

Avec seulement 2 combats professionnels au compteur, Seddik a faim de ring et il veut que 2015 marque un grand tournant dans sa carrière : « je veux boxer plus souvent et qu’on me cite parmi les noms émergeant. Moi, je n’ai peur de personne. Je ne suis pas du genre à refuser les combats comme certains boxeurs ». Aidé par deux sponsors locaux (la marque de vêtements Lançongeles et la société de façade Provençal Projection), il compte se faire un nom sur le Nouveau Continent, à l’image d’Hassan N’dam, Nadjib Mohammedi ou encore Michel Soro. Il n’y a que ceux qui essaient qui réalisent leurs rêves.

Source : www.outsider-mag.fr François Miguel Boudet / @fmboudet 

Retrouvez sa page facebook ici : 

Seddik Bouchentouf Officiel Boxe

Seddik bouchentouf 2

Crédit photo : scaffy photographie

Seddik bouchentouf

 

Crédit photo : scaffy photographie

 

 

Rejoignez Salon-de-Provence bons plans sur Facebook : Salon-de-Provence bons plans

Date de dernière mise à jour : samedi, 23 Janvier 2016

  • 5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

   Meca diag soft auto cover 

Itec shop informatique miramas Js renovation