Interview Covid-19 Hopital de Salon de Provence

  • Par
  • Le jeudi, 07 mai 2020
  • 0 commentaire

Nous avons le plaisir de vous présenter l'interview du Docteur Ali Mofredj chef du service de réanimation et Président de la Comission Médicale d'Etablissement de l'Hôpital de Salon de Provence.

Nous lui avons posé 10 questions auxquelles il a accepté répondre avec plaisir et sans hésitation.

Nous remercions le Docteur Ali Mofredj de nous avoir accordé un peu de son temps.

Ali mofredj

 

Découvrez l'interview ci-dessous

  1. Quelle est la capacité du service accueillant les malades atteints de Covid-19 dans l'hôpital de Salon ?

La capacité actuelle est de 22 lits mais nous ne sommes pas limités puisque nous pouvons, à tout moment, transformer un autre service pour l’accueil des patients Covid. Nous pouvons dépasser aisément 160 lits mais nous ne le souhaitons pas pour nos concitoyens.

 

  1. Combien y a t-il eu de cas de Covid-19 dans ce service ?

Le service dédié n’accueille pas que des patients Covid. Certains sont suspects mais les résultats ne confirmeront pas le diagnostic. Ils quittent donc ce service pour un autre ou pour le domicile. D’autres patients sont positifs mais ne nécessitent pas d’hospitalisation. Globalement, ce service a vu passer 200 patients environ avec des durées de séjours entre 1 et 15 jours. Pour revenir au nombre de cas, nous avons réalisé plus de 1000 tests dont 10% se sont révélés positifs. 

 

  1. Y a t-il eu des soignants atteints par le Covid-19 ?

Evidemment, des soignants ont été atteints durant cette épidémie. Ce qui complique beaucoup la gestion des effectifs.

 

  1. Quelle est la moyenne d'âge des patients atteints par le Covid-19 ?

Franchement, nous ne l’avons pas calculé. C’est une vision statistique qui a peu d’intérêt dans notre pratique immédiate. Nos moyennes doivent être superposables à celles du national. Nous verrons quand nous serons sortis de l’épidémie. En tout cas, notre plus jeune patient avait 19 ans et le plus âgé 99 ans. Ce qu’il est important de dire est que le tableau clinique est plus grave avec l’âge avancé et/ou les antécédents des patients.

 

  1. Y a t-il eu des enfants atteints dans l'hôpital de Salon ?

Aucun

 

  1. Comment vous et vos équipes vous sentez vous, psychologiquement et physiquement, après ces deux mois de combat contre le Covid-19 ?

Nous venons de vivre 2 mois très tendus. Nos organisations ont été totalement chamboulées. Nous courons un risque vital tous les jours (des soignants sont morts ailleurs) et exposons nos familles de retour à la maison. Il est vrai que l’activité a diminué aux urgences mais nos méthodes de travail sont différentes. L’habillage-déshabillage avant de s’occuper du patient  prend beaucoup de temps. Les agents sont indisposés par les tenues (chaleur, sueurs, mouvements limités). Ils doivent être extrêmement vigilants pour ne pas se contaminer et contaminer les autres patients non infectés. Nous renouvelons aussi les équipes régulièrement pour éviter l’épuisement psychologique. Les équipes tiennent le coup mais il ne vaut mieux pas avoir une 2e vague. Nous ne tiendrons pas le coup. Nous ne sommes pas des machines.

 

  1. Avez vous eu suffisamment d'équipements et de matériels pour pouvoir soigner et vous protéger dans de bonnes conditions ?

Au début c’était difficile et la solidarité de nos concitoyens (masques, blouses et visières) nous a aidé à passer un cap difficile. Aujourd’hui, nous travaillons plus sereinement.

 

  1. A ce stade de l'épidémie, pensez-vous qu'il y aura une deuxième vague ou que ce virus soit saisonnier ? 

La 2e vague dépendra de nos comportements. C’est un virus extrêmement contagieux. Et le 11 mai, il sera encore là. Les estimations prédisent entre 1000 et 3000 cas quotidiens en France. Si nous respectons la distanciation sociale et les règles d’hygiène, nous éviterons cette seconde vague. Dans le cas contraire, ce sera une catastrophe humainement (nombre de morts) et économiquement (reconfinement). Pour la 2e partie de la question, personne ne peut répondre objectivement à moins d’être devin. Nous verrons bien mais, pour l’instant, la chaleur ne semble pas freiner l’épidémie.

 

  1. Quel est votre ressenti en tant que chef de service de réanimation sur cet épisode de pandémie jamais connue en France ?

C’est un épisode unique dans une vie professionnelle, une charge émotionnelle énorme. J’ai déjà vécu l’épidémie du SIDA, la peur du H1N1 mais cette pandémie est exceptionnelle. C’est intéressant intellectuellement, car nous avons appris beaucoup dans la connaissance de la maladie (nouvelle) mais aussi dans la gestion d’une crise sanitaire. Nous sommes prêts pour d’autres épidémies mais, honnêtement, je ne souhaite pas en revivre.

 

  1. Quelles sont vos recommandations et mises en garde pour les salonais concernant le déconfinement ? 

La gravité de cette maladie est liée à sa contagiosité élevée. Elle peut être mortelle pour des personnes fragiles. Nous allons bientôt déconfiner parce que nous retrouvons des capacités normales d’hospitalisation. Mais, nous serons toujours en situation d’urgence, d’alerte. Nous ne savons pas quand nous allons reprendre les activités programmées dans notre hôpital car il faut garder un maximum de place aux potentiels cas futurs Covid 19. Nous avons fini notre partie du travail. C’est à la population de prendre le relais. Maintenant, tout le monde sera responsable de ce qui arrivera. Si nous sommes respectueux des consignes, tout se passera au mieux. Dans le cas contraire, une 2e vague, sur des équipes épuisées, serait simplement catastrophique. Alors, gardons nos distances, portons le masque, respectons les mesures d’hygiène… Ce sera la meilleure preuve d’amour que l’on pourra faire à ses proches mais aussi au corps soignant.

Nous remercions tout le personnel du Centre Hospitalier de Salon-de-Provence pour ce combat quotidien.

Coronavirus Hôpital Salon de Provence

Crédit photo : La Panthère Noire

actualité

  • 3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Reprogrammation Moteur,

Diagnostic Auto et Mécanique Générale !

   Meca diag soft auto cover 

Maçonnerie Neuve et Rénovation

 Js renovation

 

Angel Soins du Corps / Centre Esthétique et anti-âge


Angel soins du corps salon